Lire et ficher ses lectures [2014]

Document établi en 2014 et proposant d’une part une liste d’œuvres proposées à la lecture (1), d’autre part un modèle de fiche de lecture (2).

La roue à livres, Le diverse et artificiose machine del Capitano Agostino Ramelli, Paris, compte d’auteur, 1588 [Source Gallica].

1. Bibliographie

Attention : la liste chronologique et générique qui suit, malgré son ampleur, ne prétend ni à l’exhaustivité ni à représenter un quelconque canon. Elle n’a donc pas d’autres ambitions que de donner quelques idées de lecture à des lycéens (plutôt dans la partie A) mais peut surtout être utile à des étudiants en Lettres, à l’Université ou en classes préparatoires, ainsi qu’à des candidats aux concours de l’enseignement pour les aider à compléter leur propre culture littéraire.


A. Œuvres littéraires
Anthologies
  • Bertrand Delvaille, Mille et cent ans de Poésie française, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1991.
  • Philippe Walter, Naissances de la littérature française IXe-XVe siècle. Anthologie, Grenoble, Ellug, 1993. À consulter pour les textes mais aussi pour les pages introductives d’histoire littéraire [Partiellement lisible en ligne].
  • Manuels scolaires organisés par siècles
    • Lagarde et Michard – lire surtout les textes.
    • « Littérature », éd. H. Mitterrand, Nathan.
Antiquité
  • Homère, Iliade (c. VIIIe siècle avant J.-C.). Épopée grecque. [Pour accompagner la lecture, voir ici].
  • Homère, Odyssée (c. VIIIe siècle avant J.-C.). À lire si possible dans la traduction de Philippe Jaccottet, éd. La Découverte. Épopée grecque. [Pour accompagner la lecture, voir ici].
  • Eschyle, Les Perses (472 av. J.-C.). Tragédie grecque.
  • Euripide, Médée (431 av. J.-C.). Tragédie grecque.
  • Sophocle, Œdipe-roi (c. 425 av. J-C). Tragédie grecque.
  • Plaute, La Marmite (c. IIe siècle avant J.-C). Comédie latine.
  • Virgile, Énéide (c. 20 av. J.-C). Épopée latine.
  • Ovide, Les Métamorphoses (c. 1). Poésie épique latine.
  • Ovide, L’Art d’aimer (c. 1). Poésie didactique latine.
  • Ovide, Les Tristes (8). Poésie élégiaque latine.
Moyen-Âge
  • La Chanson de Roland (XIIe siècle). Chanson de geste.
  • Marie de France, Lais (c. 1170). Récits en vers.
  • Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal (c. 1180). Roman de chevalerie, en vers.
  • Chrétien de Troyes, Lancelot ou le Chevalier de la charrette (c. 1180). Roman de chevalerie, en vers.
  • Dante, La Divine Comédie (début du XIVe siècle). Poème italien.
  • Charles d’Orléans, Ballades et rondeaux (XVe siècle). Poésie.
  • Villon, Le Testament (c. 1460). Poésie.
  • La Farce de Maître Pathelin (c. 1460). Farce.
XVIe siècle
  • Rabelais, Gargantua (1534). Roman.
  • Marguerite de Navarre, Heptaméron (1ère moitié du XVIe siècle). Recueil de nouvelles.
  • Jean de La Taille, Saül le furieux (1572). Tragédie.
  • Robert Garnier, Les Juives (1583). Tragédie.
XVIIe siècle
  • Cervantès, Don Quichotte (début du XVIIe siècle). Roman de chevalerie espagnol.
  • Corneille, L’Illusion comique (1635). Comédie.
  • Corneille, Le Cid (1637). Tragi-comédie.
  • Corneille, Cinna (1641). Tragédie.
  • Molière, Le Médecin malgré lui (1666). Comédie.
  • Molière, Le Tartuffe (1667). Comédie.
  • Racine, Andromaque (1667). Tragédie.
  • Molière, Georges Dandin (1668). Comédie.
  • Racine, Bérénice (1670). Tragédie.
  • Molière, Les Fourberies de Scapin (1671). Comédie.
  • Racine, Phèdre (1678). Tragédie.
  • Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves (1678). Roman.
  • Molière, Dom Juan (1682). Comédie.
  • La Fontaine, Fables (2ème moitié du XVIIe siècle). Poésie.
XVIIIe siècle
  • Montesquieu, Les Lettres persanes (1721). Roman épistolaire
  • Marivaux, L’Ile des esclaves (1725). Comédie.
  • Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard (1730). Comédie.
  • Prévost, Manon Lescaut (1ère moitié du XVIIIe siècle). Roman-mémoires.
  • Voltaire, Zadig (1747). Conte philosophique.
  • Voltaire, Le Monde comme il va (1748). Conte philosophique.
  • Voltaire, Micromégas (1752). Conte philosophique.
  • Diderot, Le Fils naturel (1757). Drame.
  • Voltaire, Candide (1759). Conte philosophique. [Pour accompagner la lecture, voir ici]
  • Diderot, Jacques le Fataliste (2e moitié du XVIIIe siècle). Roman picaresque.
  • Rousseau, Les Confessions (2e moitié du XVIIIe siècle). Autobiographie.
  • Beaumarchais, Le Mariage de Figaro (1778). Comédie.
  • Laclos, Les Liaisons dangereuses (1782). Roman épistolaire.
XIXe siècle
  • Chateaubriand, Atala (1801). Roman
  • Chateaubriand, René (1802). Roman
  • Hugo, Le dernier jour d’un condamné (1829). Roman
  • Stendhal, Le Rouge et le Noir (c. 1830). Roman.
  • Balzac, La Peau de chagrin (1831). Roman.
  • Hugo, Claude Gueux (1834). Roman.
  • Musset, Lorenzaccio (1834). Drame romantique
  • Balzac, Le Père Goriot (1835). Roman.
  • Hugo, Ruy Blas (1838). Drame romantique.
  • Stendhal, La Chartreuse de Parme (c. 1840). Roman.
  • Balzac, Illusions perdues (c. 1840). Roman.
  • Nerval, Aurélia (1855). Récit.
  • Hugo, Les Contemplations (1856). Poésie.
  • Flaubert, Madame Bovary (1857). Roman.
  • Hugo, Les Misérables (1862). Roman
  • Baudelaire, Petits poèmes en prose [ou Spleen de Paris] (2e tiers du XIXe siècle). Recueil de poèmes en prose.
  • Dostoïevski, Crime et châtiment (1866). Roman russe.
  • Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1869). Poésie.
  • Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869). Roman.
  • Rimbaud, Une Saison en enfer (1873). Poésie
  • Corbière, Les Amours jaunes (1873). Poésie.
  • Barbey d’Aurevilly, Les Diaboliques (1874). Recueil de nouvelles
  • Zola, L’Assommoir (1877). Roman.
  • Zola, Au bonheur des dames (1883). Roman
  • Villiers de L’isle-Adam, Contes cruels (1883). Recueil de nouvelles.
  • Huysmans, À Rebours (1884). Roman.
  • Tolstoï, La Sonate à Kreutzer (1889). Nouvelle russe.
  • Zola, La Bête humaine (1890). Roman.
  • Wilde, Le Portrait de Dorian Gray (c. 1890). Roman irlandais
  • Jarry, Ubu Roi (1896). Farce
  • Rostand, Cyrano de Bergerac (1897). Théâtre
  • Mallarmé, Poésies (1899). Poésie.
XXe siècle
  • Proust, Contre Sainte-Beuve. (début du XXe siècle). Essai.
  • Proust, Du côté de chez Swann (1913). Roman.
  • Apollinaire, Alcools (1913). Poésie.
  • Cendrars, La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France (1913). Poème.
  • Joyce, Portrait de l’artiste en jeune homme (1914). Roman autobiographique irlandais.
  • Apollinaire, Calligrammes (1918). Poésie.
  • Gide, Les Faux-Monnayeurs (1925). Roman.
  • Éluard, Capitale de la douleur (1926). Poésie.
  • Breton, Nadja (1928). Récit autobiographique.
  • Céline, Voyage au bout de la nuit (1932). Roman.
  • Giraudoux, La guerre de Troie n’aura pas lieu (1935). Comédie tragique.
  • Sartre, La Nausée (1938). Roman.
  • Leiris, L’Âge d’homme (1939). Récit autobiographique.
  • Brecht, La résistible ascension d’Arturo Ui (1941). Théâtre épique.
  • Camus, L’Étranger (1942). Roman.
  • Aragon, Les Yeux d’Elsa (1942). Poésie.
  • Ponge, Le Parti pris des choses (1942). Recueil de poèmes en prose.
  • Anouilh, Antigone (1944). Théâtre.
  • Borges, Fictions (1944). Recueil de nouvelles argentin.
  • Sartre, Huis clos (1944). Théâtre.
  • Camus, La Peste (1947). Roman.
  • Genet, Les Bonnes (1947). Drame.
  • Char, Fureur et Mystère (1948). Poésie.
  • Camus, Les Justes (1949). Théâtre.
  • Gracq, Le Rivage des Syrthes (1951). Roman.
  • Sarraute, Le Planétarium (1959). Nouveau roman.
  • Sartre, Les Mots (1964). Autobiographie.
  • Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein (1964). Roman.
  • Pérec, Les Choses (1965). Nouveau roman.
  • Barthes, Fragments d’un discours amoureux (1977). Essai.
  • Anouilh, Œdipe ou le roi boîteux (1978). Théâtre.
  • Sarraute, Enfance (1983). Autobiographie.
  • Koltès, Dans la solitude des champs de coton (1985). Théâtre.
  • Jaccottet Philippe, Cahier de verdure (1990). Poésie (prose et vers).
  • Lagarce, Juste la fin du monde (1990). Théâtre.
  • Quignard Pascal, Tous les matins du monde (1991). Roman.
  • Modiano Patrick, Dora Bruder (1997). Roman.
XXIe siècle
  • Barbarant Olivier, Essais de voix malgré le vent, (2003). Poésie.
  • Houellebecq Michel, La Possibilité d’une île (2005). Roman.
  • Novarina Valère, L’acte inconnu (2007). Théâtre.
  • Nunez Laurent, Les Récidivistes (2008). Roman / Autobiographie.
  • Houellebecq Michel, La Carte et le territoire (2010). Roman.
  • Griot Fred, UUuU (2012). Poésie (volume papier et poésie numérique, accessible ici – lire aussi le descriptif du projet).
  • Réda Jacques, Prose et rimes de l’amour menti (2013). Poésie.
  • Roubaud Jacques, Octogone. Livre de poésie, quelquefois prose (2014). Poésie.
B. Œuvres critiques
0. Histoire littéraire
  • Bénichou Paul, Morales du grand siècle, 1948. [Présentation de l’éditeur, Folio, essais, 1988].
  • Decote Georges et Potelet Hélène, Memento de littérature française, Paris, Hatier, coll. Profil histoire littéraire, 2002. [Présentation de l’éditeur]
  • Fragonard Marie-Madeleine, Précis d’histoire de la littérature française, Paris, Didier, coll. Faire / Lire, 2009 [16e éd.]. La littérature française : dynamique et histoire, dir. Jean-Yves Tadié, 2 tomes, Paris, Gallimard, Folio essais, 2007. [Présentation de l’éditeur]
  • Précis de Littérature française, dir. Daniel Bergez, Paris, Nathan Université, « Lettres Sup », 2009. [Partiellement lisible en ligne]
  • Introduction à la vie littéraire du… (Moyen Âge, XVIe siècle, XVIIe siècle, etc. – un par siècle), Paris, Bordas, coll. Études.
1. Œuvres littéraires et théoriques, manifestes et pamphlets
  • Du Bellay, Défense et Illustration de la langue française, 1549.
  • Boileau, Art poétique, 1674.
  • Rousseau, Lettre à d’Alembert sur les spectacles, 1757.
  • Diderot, Paradoxe sur le comédien, c. 1775.
  • Mme de Staël, De la littérature, 1800.
  • Stendhal, Racine et Shakespeare, 1823.
  • Hugo, préface de Cromwell, 1827. [Lisible en ligne]
  • Nodier, Du fantastique en littérature, 1830. [Lisible en ligne]
  • Baudelaire, Écrits sur l’art, 2e moitié du XIXe siècle. [Présentation de l’éditeur, Livre de poche, coll. Classiques, 1992].
  • Maupassant, préface de Pierre et Jean, 1887. [Lisible en ligne]
  • Valéry, Variétés I et II, c. 1930. [Présentation de l’éditeur, Folio, coll. essais, 1978].
  • Artaud, Le théâtre et son double, 1938.
  • Leiris, préface de L’Âge d’homme, « De la littérature considérée comme une tauromachie », 1939.
  • Sartre, Qu’est-ce que la littérature ? 1948.
  • Sarraute, L’ére du soupçon. Essais sur le roman, 1956.
  • Bataille, La littérature et le mal, 1957.
  • Ionesco, Notes et contre-notes, Folio, 1966.
  • Gracq, En lisant en écrivant, José Corti, 1980.
  • Kundera, L’Art du roman, Gallimard, 1986.
  • Jourde, La Littérature sans estomac, Pocket, 2002.
  • Nunez, Les Écrivains contre l’écriture, José Corti, 2006.
  • Bonnefoy Yves, L’Alliance de la poésie et de la musique, Galilée, 2007.
  • Dantzig, Pourquoi lire ? Grasset, 2010 / Livre de poche 2011.
  • Dantzig Charles, À propos des chefs-d’œuvre, Grasset, 2013.
  • Bonnefoy Yves, Le Siècle de Baudelaire, Seuil, coll. La Librairie du XXIe siècle, 2014.
2. Travaux critiques

a. Littérature, lecture

  • Compagnon Antoine, La littérature, pour quoi faire ? Leçon inaugurale au collège de France, 2006 [Lisible en ligne].
  • Eco Umberto, Lector in fabula. Le rôle du lecteur ou la coopération interprétative dans les textes narratifs, trad. Myriam Bouzaher, Grasset, 1979. [Compte-rendu présentant l’ouvrage].
  • Jouve Vincent, La lecture, Hachette, coll. supérieur, 1993.
  • Manguel Alberto, Une histoire de la lecture, Actes sud, coll. Babel, 1998.
  • Todorov Tzvetan, La Littérature en péril, Flammarion, 2007.
  • Vassevière Jacques et Toursel Nadine, Littérature : 140 textes théoriques et critiques, Armand Colin, 2011.

b. Roman et récit

  • Dubois Jacques, Les romanciers du réel, De Balzac à Simenon, Le Seuil, Points Essais, 2000.
  • Girard René, Mensonge romantique et vérité romanesque, (1961), Hachette, coll. Pluriel référence, 2011.
  • Godenne René, La Nouvelle, Paris, Champion, 1995.
  • Reuter Yves, Introduction à l’analyse du roman, Paris, Armand Colin, 2009. [Partiellement lisible en ligne]
  • Robert Marthe, Roman des origines, origine du roman. Grasset, 1972. [Partiellement lisible en ligne]

c. Poésie

  • Frontier Alain, La Poésie, Belin, coll. Sujets, 1992.
  • Maulpoix Jean-Michel, Pour un lyrisme critique, Corti, 2009.
  • Richard Jean-Pierre, Poésie et profondeur, Seuil, 1955. [Partiellement lisible en ligne]
  • Veyne Paul, L’élégie érotique romaine. L’amour, la poésie et l’occident, Seuil, 1983. [Partiellement lisible en ligne]

d. Théâtre

  • Barthes Roland, Sur Racine, (1965), Points, coll. Essais, 2014.
  • Couprie Alain, Le théâtre. Texte, Dramaturgie, Histoire, Armand Colin, coll. 128, 2009 [2e éd.].
  • Larthomas Pierre, Le Langage dramatique, PUF, 1995 [5e éd.].
  • Steiner Georges, La Mort de la Tragédie, Folio, essais, 1993. [Présentation de l’éditeur]

2. Modèle de fiches de lecture
a. Présentation générale de l’œuvre
  • nom de l’auteur
  • titre de l’œuvre
  • date de 1ère publication et éventuellement de composition si les deux sont très éloignées l’une de l’autre
  • genre
  • mouvement littéraire et culturel
  • éventuellement, indications concernant la réception de l’œuvre (réaction des premiers lecteurs / spectateurs)
b. Situer rapidement l’ouvrage dans les œuvres complètes de l’auteur – par exemple
  • est-ce une œuvre de la jeunesse ou de la maturité ?
  • est-ce une œuvre que son auteur a reprise, profondément remaniée, éventuellement reniée ?
  • relève-t-elle du genre de prédilection de l’auteur, ou ce choix générique est-il plus inhabituel / inattendu dans son œuvre ?
  • y-a-t-il des éléments contextuels particuliers à connaître pour mieux comprendre les enjeux de l’œuvre ? notamment…
    • contexte historique – p.ex. guerre, nouveau régime politique etc.
    • mais aussi contexte personnel – p.ex. décès d’un proche, exil etc.
    • ou encore éléments relevant de l’histoire littéraire – p.ex. réaction de soutien ou d’opposition à l’œuvre d’un autre écrivain, réponse à des attaques subies etc.
c. Enjeux littéraires que l’on peut dégager de la lecture de cette œuvre – par exemple
  • remarques concernant la structure de l’œuvre
  • question générique (respect et/ou écart par rapport à l’horizon d’attente du lecteur)
  • question d’intertextualité (rapport d’imitation ou de démarcation hostile à des œuvres antérieures)
  • analyses concernant le style
  • présence insistante de certains motifs et / ou procédés d’écriture
  • question d’énonciation (qui parle ? à qui ?…)
  • effet(s) produit(s) sur le lecteur.
d. Textes
  • Choix de 2 ou 3 extraits d’une page environ propres à justifier les analyses précédentes.
  • Choix de 4 ou 5 citations brèves (2/3 lignes maximum) intéressantes pour une dissertation littéraire.

Pour citer cet article : Claire Sicard, "Lire et ficher ses lectures [2014]," Le Marquetis de Claire Sicard, 4 avril 2021, https://clairesicard.hypotheses.org/146, article consulté le 29 novembre 2021.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS).


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search